Nutrition, Recherche

Un complexe à large spectre de tocotriénols et de tocophérols est bénéfique pour la santé vasculaire

Les isoformes tocotriénols ne sont pas aussi efficaces, sous leur forme simple et pure, que l’ ENVol (anciennement appelé Tocomin), un complexe naturel à large spectre des tocotriénols et des tocophérols qu’on retrouve dans le fruit du palmier, dans la réduction du stress oxydatif et la restauration de la relaxation dépendante de l’endothélium, selon une nouvelle étude menée au Royal Melbourne Institute of Technology University (RMIT), en Australie. L’étude souligne également que la présence de l’alpha-tocophérol est essentielle pour que les tocotriénols effectuent cette restauration nécessaire à la santé vasculaire.

La fonction anormale des cellules endothéliales (dysfonction endothéliale) est un symptôme de diverses maladies vasculaires et, il est important de le rappeler, un marqueur précoce du développement de l’athérosclérose ainsi qu’un indicateur de présence du stress oxydatif, qui résulte de certaines maladies comme le diabète et l’hypertension.

L’objectif de l’étude était de comparer l’activité antioxydante isolée des isoformes tocotriénols (alpha, gamma et delta), de l’alpha-tocophérol et de l’EVNol. L’EVNol est un complexe naturel à large spectre, dérivé de l’huile de palme rouge et constitué à 78 % environ de tocotriénols et à 22 % d’alpha-tocophérol. De plus, l’étude a recherché l’efficacité de ces différents groupes de vitamines E dans la préservation de fonction endothéliale durant le stress oxydatif.

Les chercheurs ont découvert que toutes les différentes formes de tocotriénols (alpha, gamma et delta) se nourrissaient effectivement de superoxydes, mais qu’elles n’amélioraient pas la fonction endothéliale sans la présence d’alpha-tocophérol. L’alpha-tocophérol et les tocotriénols alpha, gamma et delta ont été en mesure de réduire le niveau de stress oxydatif à des concentrations aussi basses que 10-3 mg/ml, tandis que l’EVNol a obtenu le même effet malgré des concentrations beaucoup plus faibles – aussi basses que 10-5 mg/ml. L’EVNol contribue davantage que l’alpha-tocophérol à la restauration de la fonction endothéliale puisque l’EVNol est efficace à des concentrations 100 fois plus faibles que celle-ci.

La propriété de l’EVNol à préserver la relaxation dépendante de l’endothélium est attribuable à sa capacité à éliminer rapidement les superoxydes, comme on l’a déjà établi avec la préservation de la relaxation du superoxyde dismutase en présence du stress oxydatif.

« C’est une étude excitante qui fournit de nouvelles preuves révélant que l’alpha-tocophérol joue un rôle important dans la préservation de la fonction endothéliale par elle-même, en plus de contribuer à augmenter la synergie avec les tocotriénols. Le complexe naturel des tocotriénols et de l’alpha-tocophérol présent dans l’EVNol agit de façon synergique pour prévenir le stress oxydatif et restaurer la fonction endothéliale à de très faibles concentrations. C’est environ 100 fois plus efficace que l’alpha-tocophérol seul », soutient WH Leong, le directeur général d’ExcelVite inc.

« Il existe 8 isoformes de vitamine E dans la nature et elles ont toutes leur raison d’être. La nature fait bien les choses puisqu’afin d’offrir une meilleure protection vasculaire, les tocotriénols et les tocophérols agissent ensemble de façon synergique pour prodiguer des avantages supérieurs. Ces résultats concordent aussi avec ceux d’une récente étude européenne révélant que des taux élevés de toutes les vitamines E (un mélange de tocotriénols et un mélange de tocophérols) dans le sang assurent aux personnes âgées une protection accrue contre le trouble cognitif léger et la maladie d’Alzheimer », conclut Leong.


Mots Clés: ,

Rencontrez MPOC

Ajoutez votre réponse